Qu’est-ce que l’Holotropic Breathwork

Qu’est-ce que l’Holotropic Breathwork

Temps de lecture :4 Minute, 52 Seconde

Vue d’ensemble

La respiration holotropique est une technique de respiration thérapeutique visant à améliorer la guérison émotionnelle et le développement personnel. Elle fait partie de la pratique générale appelée breathwork. Selon les partisans de cette méthode, elle peut entraîner un état de conscience modifié. La technique consiste à respirer rapidement pendant une période de temps allant de quelques minutes à quelques heures, ce qui modifie l’équilibre entre le dioxyde de carbone et l’oxygène dans le corps. Lors de cet exercice, vous êtes guidé par une personne formée à cette technique de libération émotionnelle.

La musique est un élément important de la respiration holotropique et est intégrée à la séance. Après la séance, vous serez invité à exprimer votre expérience de manière créative, souvent en dessinant un mandala. Vous serez également encouragé à partager votre expérience avec les autres. Vos réflexions ne seront pas interprétées, mais il se peut que vous soyez invité à en discuter davantage.

La respiration holotropique vise à vous aider à améliorer votre croissance personnelle et spirituelle. Elle peut également avoir des effets positifs sur votre corps. Le but de cette technique est de stimuler votre capacité innée de guérison.

Pourquoi l’utilise-t-on ?

La respiration holotropique est réputée faciliter la guérison mentale, spirituelle et physique. On pense qu’ elle peut contribuer à une meilleure connaissance de soi et à une vision plus positive de la vie. Vous pouvez l’utiliser pour soutenir votre développement de diverses manières.

On pense que cette pratique permet de dépasser son corps et son ego pour entrer en contact avec son véritable moi et son esprit. Elle vous permet de mieux vous connecter aux autres et au monde naturel. La respiration holotropique peut être utilisée pour traiter un large éventail d’affections, notamment :

  • dépression
  • stress
  • dépendance
  • le syndrome de stress post-traumatique
  • migraines
  • douleur chronique
  • comportements d’évitement
  • asthme
  • tension prémenstruelle

Certaines personnes ont utilisé cette technique pour se débarrasser de pensées négatives, notamment la peur de la mort. Elles l’ont également utilisée pour aider à gérer les traumatismes. Cette pratique aide certaines personnes à trouver un nouveau but et une nouvelle direction dans leur vie.

Que dit la recherche ?

Une étude de 1996 a combiné la technique de respiration holotropique avec une psychothérapie pendant six mois. Les personnes qui ont participé à la technique de respiration et à la thérapie ont considérablement réduit leur anxiété face à la mort et ont augmenté leur estime de soi par rapport à celles qui n’ont suivi que la thérapie.

Un rapport de 2013 a documenté les résultats de 11 000 personnes sur 12 ans qui ont participé à des séances de respiration holotropique. Les résultats suggèrent qu’elle peut être utilisée pour traiter un large éventail de problèmes psychologiques et existentiels de la vie. De nombreuses personnes ont fait état de bénéfices importants liés à la catharsis émotionnelle et à l’exploration spirituelle interne. Aucun effet indésirable n’a été signalé. Cela en fait une thérapie à faible risque.

Une étude de 2015 a révélé que la respiration holotropique peut entraîner des niveaux plus élevés de conscience de soi. Elle peut contribuer à faire évoluer positivement le tempérament et le développement du caractère. Les personnes plus expérimentées dans cette technique ont déclaré avoir moins tendance à être nécessiteuses, dominatrices et hostiles.

Est-ce sûr ?

La respiration holotropique peut provoquer des sentiments intenses. En raison des fortes libérations physiques et émotionnelles qui peuvent survenir, elle n’est pas recommandée pour certaines personnes. Consultez votre médecin avant de pratiquer ce type de respiration si vous avez ou avez eu des antécédents de :

  • maladie cardiovasculaire
  • angine
  • crise cardiaque
  • l’hypertension artérielle
  • glaucome
  • décollement de la rétine
  • ostéoporose
  • une blessure ou une opération récente
  • toute affection pour laquelle vous prenez régulièrement des médicaments
  • antécédents d’attaques de panique, de psychose ou de perturbations
  • une maladie mentale grave
  • troubles convulsifs
  • antécédents familiaux d’anévrisme

La respiration holotropique est également déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

La respiration holotropique peut provoquer des émotions intenses et des souvenirs douloureux susceptibles d’aggraver les symptômes. Pour cette raison, certains professionnels recommandent de l’utiliser en conjonction avec une thérapie en cours. Cela vous donne la possibilité de travailler sur les problèmes qui se présentent et de les surmonter. La plupart des personnes pratiquent cette technique sans effets secondaires indésirables.

Comment faites-vous la respiration holotropique ?

Il est recommandé de pratiquer la respiration holotropique sous la direction d’un animateur formé. L’expérience peut être intense et émotionnelle. Les facilitateurs sont là pour vous aider en cas de problème. Parfois, la respiration holotropique est proposée sous la supervision de professionnels de la santé agréés. Vous pouvez également utiliser la respiration holotropique dans le cadre d’un traitement de conseil.

Les séances sont disponibles sous forme de sessions de groupe, d’ateliers ou de retraites. Des sessions individuelles sont également disponibles. Discutez avec le facilitateur pour déterminer quel type de session vous convient le mieux. Votre facilitateur vous guidera et vous soutiendra tout au long du processus.

Recherchez un animateur qui est agréé et a reçu une formation adéquate. Vous pouvez utiliser cet outil pour localiser un praticien près de chez vous.

Ce qu’il faut retenir sur la respiration holotropique

Si vous souhaitez essayer la respiration holotropique, recherchez un animateur qualifié qui pourra vous guider dans le processus. Ces facilitateurs sont souvent des psychologues, des thérapeutes ou des infirmières, ce qui signifie qu’ils sont également autorisés à pratiquer. Le meilleur choix serait de faire appel à un praticien agréé et certifié. Assurez-vous d’être conscient de ce que vous risquez de vivre pendant votre séance. Vous pouvez définir vos intentions à l’avance.

Si vous avez des inquiétudes, discutez-en avec votre médecin ou votre animateur avant de terminer votre séance. Vous pouvez utiliser cette technique pour compléter ou améliorer votre propre cheminement mental, spirituel ou physique.

A propos de l'auteur

Marie Deberre

Marie Deberre est responsable de la communication marketing chez YOLO. Elle est une blogueuse enthousiaste qui s'intéresse à la technologie, aux réseaux sociaux, au travail, aux voyages, au style de vie et aux affaires courantes.
Heureux
Heureux
0 %
Triste
Triste
0 %
Excité
Excité
0 %
Ennuyeux
Ennuyeux
0 %
En colère
En colère
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Note moyenne

5 Etoile
0%
4 Etoile
0%
3 Etoile
0%
2 Etoile
0%
1 Etoile
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *