Guide de voyage durable aux Pays-Bas

Guide de voyage durable aux Pays-Bas

Temps de lecture :14 Minute, 7 Seconde

Écrit par Kayla Ihrig de Writing From Nowhere.

Toutes les photos sont une courtoisie de Kayla Ihrig.

Groningue vélos et pluie Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Introduction à un guide de voyage durable pour les Pays-Bas

Les Pays-Bas abritent l’un des aéroports les plus fréquentés d’Europe et des icônes culturelles bien connues. Que vous exploriez simplement Amsterdam lors d’une longue escale à Schipol ou que vous planifiez un voyage entier dans les basses terres, vous êtes certain de vivre une expérience mémorable. Essayez la bière, voyez la vie nocturne, survivez aux bicyclettes et suivez ces conseils de voyage durable pour faire tout cela avec une empreinte carbone réduite.

Culture et langue à connaître

Il n’y a pas de faux-pas culturels à contourner pour faire des choix durables (comme le rejet des produits jetables) aux Pays-Bas. En général, les Pays-Bas sont un pays très conscient de la crise climatique et qui a mis en place de nombreuses pratiques respectueuses de l’environnement.

On voit des voitures électriques sur toutes les routes, presque tous les habitants se déplacent à vélo et le gouvernement a… de nombreuses restrictions en place pour réduire les émissions.

Les Néerlandais sont même perdre des parties de leur culture à l’évolution du climat. Rassurez-vous, vous n’offenserez personne en renvoyant une paille en plastique ou en demandant à utiliser votre propre récipient.

Guide de voyage durable aux Pays-Bas : Groningue noorderplantsoen Avril 2019 Mouton néerlandais Kayla Ihrig Writing From Nowhere
L’un des nombreux parcs des villes néerlandaises. Pour un petit pays densément peuplé, il y a une abondance d’espaces verts urbains. Au premier coup d’œil, vous ne sauriez jamais que cet établissement est situé dans le centre-ville de Groningue.

Bien entendu, aucun pays n’est (encore) parfait en ce qui concerne les émissions de carbone et la mise en décharge. Si vous voyagez aux Pays-Bas, vous verrez encore du plastique à usage unique partout, une mainmise culturelle sans faille sur les produits laitiers et des déchets flottant sur les canaux.

Toutefois, apportez vos propres produits réutilisables lors de votre visite et vous obtiendrez certainement des sourires reconnaissants. Voici comment refuser les produits jetables sans être impoli :

Pour rejeter les articles à usage unique, dites avec un sourire « ik heb zelf » en tenant votre paille, votre serviette ou tout autre objet que vous utilisez.

tasse à café réutilisable du haut

Prononcé phonétiquement « ick hep self », cela se traduit par « j’ai du self ». En faisant des gestes avec votre produit réutilisable, vous vous évitez d’avoir à essayer de mémoriser un vocabulaire spécifique !

Cette traduction n’est pas le choix de mots naturel qu’un Néerlandais utiliserait, mais c’est la phrase la plus prononçable pour les non-néerlandophones ! Si vous vous sentez prêt à relever le défi, essayez « ik heb mijn eigen » (prononcez « ick hep mine eye-hen », ce qui signifie « j’ai le mien »).

Maintenant que vous savez comment rejeter les produits jetables, parlons de ce que vous devez emporter pour y parvenir !

Ce qu’il faut emporter

Comme pour tout voyage dans le monde, vous devrez vous munir de certains équipements à faible taux de déchets afin de ne pas laisser sur votre chemin une traînée de contributions aux décharges. C’est ce que vous utiliserez le plus.

panorama de la ville au crépuscule

Ustensiles réutilisables

Les couverts en plastique jetables sont déjà interdit par l’Union européenne. Des ustensiles en bois ou en bambou sont proposés en leur absence, mais vous pouvez faire mieux en emportant des ustensiles réutilisables à la place.

main tenant une friandise avec une cour en arrière-plan
L’Oliebollen, un dessert traditionnel du Nouvel An, est ici servi avec une fourchette en bois grâce à l’interdiction par l’Union européenne de certains plastiques à usage unique. Cependant, vous pouvez faire encore mieux en utilisant votre propre fourchette et votre propre serviette.

Si vous n’avez pas encore de kit d’ustensiles de voyage, achetez un set d’ustensiles en bambou ou allez chercher une cuillère, une fourchette et un couteau dans une friperie et mettez-les dans votre sac.

Boîte à Bento

…ou tout autre récipient alimentaire solide.

En emportant votre propre conteneur au marché, à l’épicerie ou dans les restaurants de fast-food locaux (appelés snack-bars), vous pourrez rejeter les boîtes en plastique qui sont utilisées partout lorsque vous commandez l’un des plats populaires que sont le poisson, les frites ou les fruits de mer. eierbal (un œuf dur avec une épaisse couche extérieure assaisonnée).

main tenant un équipement alimentaire réutilisable avec une carte du monde en arrière-plan

Une boîte à bento est également parfaite pour emporter des encas lors de vos trajets en bus ou en train à travers le pays ou vers un autre haut lieu européen.

Serviette en tissu

Une serviette en tissu est votre compagnon pour de nombreuses petites victoires écologiques en voyage.

Tout d’abord, vous pouvez rejeter les serviettes en papier. Même s’ils ne sont pas les pires contrevenants à l’usage unique, ils sont toujours jetables et inutiles.

De plus, vous pouvez prendre des collations à emporter. Ne vous encombrez pas d’un sac lorsque vous prenez une collation hollandaise fraîchement préparée à l’épicerie Albert Hein du coin. Lorsque vous passez à la caisse de l’épicerie avec une serviette ou un mouchoir rempli d’en-cas, vous êtes pratiquement assuré d’un sourire et d’un  » … « .leuk! » (sympa !) de la part de la caissière.

Réduire l’emballage des snacks est toujours un moyen de réduire les déchets, que vous soyez à la maison ou à l’étranger.

Un bonus supplémentaire lorsque vous voyagez de manière durable aux Pays-Bas est d’avoir une serviette en tissu pour sécher le siège de votre vélo lorsqu’il pleut (inévitablement) pendant votre visite.

femme tenant un vélo

Il existe de nombreux autres produits de voyage durables à considérer lors de votre voyage aux Pays-Bas, mais ces éléments de base couvriront les types de déchets de décharge les plus courants.

Planifier votre voyage durable aux Pays-Bas

Une fois votre matériel de voyage emballé, il est temps de planifier votre voyage à faible taux de déchets aux Pays-Bas !

Acheter au marché plutôt qu’aux restaurants

Au centre de chaque ville néerlandaise se trouve un marché. Caractérisé par l’odeur du poisson, le grouillement des mouettes (elles sont audacieuses – faites attention à vos frites) et les délices populaires néerlandais, le marché (appelé le markt) est un must absolu.

Tous les guides de visite des Pays-Bas vous le diront, mais ils ne vous diront pas que c’est un endroit fantastique pour obtenir des repas bon marché, frais, locaux et sans déchets.

Remplissez votre boîte à bento avec un kaasbroodjes (une pâtisserie populaire au fromage), kibbeling (un délice de poisson frit) ou des noix, des fruits secs – n’importe lequel des centaines d’en-cas frais disponibles.

Le marché peut facilement remplacer un petit-déjeuner ou un déjeuner au restaurant. Selon la ville où vous vous trouvez, il peut même y avoir un stand de café (appelé « koffie kraam ») avec des tables et des sièges couverts pour que vous puissiez profiter de vos découvertes.

Groningen juin 2019 belle rue hollandaise avec des fleurs Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Lorsque vous sortez, choisissez des restaurants végétaliens.

La culture néerlandaise est plus favorable aux produits laitiers que la plupart des autres cultures, mais vous aurez toujours le choix entre plusieurs restaurants végétaliens dans toutes les grandes villes.

Que vous soyez déjà en transition vers le végétalisme ou que vous soyez encore peser les avantagesEn supprimant une partie de la viande et des produits laitiers de votre voyage, vous réduirez votre empreinte carbone.

Consultez ces guides végétaliens pour vous aider à planifier :

tuplis aux Pays-Bas Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Passez du temps à l’extérieur

Les Pays-Bas ne sont pas un pays « intérieur ». Vous ne pouvez pas attendre que le temps s’éclaircisse pour sortir et profiter d’Amsterdam, d’Utrecht, de Groningue ou de toute autre ville que vous visitez.

Vous pourriez finir par attendre toute votre visite à la lumière directe du soleil ou du ciel bleu. C’est particulièrement vrai en hiver, qui est caractérisé comme étant sombre, froid et humide.

Les Néerlandais n’y voient pas d’inconvénient et cela ne devrait pas non plus vous arrêter dans votre démarche.

Faites l’expérience de l' »extériorité » que même les petits Néerlandais sont habitués à affronter sur le chemin de l’école maternelle à vélo. Vous pouvez l’adopter de manière durable lors de votre voyage en…

  • se déplacer sur un vélo de location
  • choix d’une visite à pied
  • visiter les parcs autant que les musées

Vous devrez faire des bagages appropriés pour que cela soit possible. Prévoyez au moins une veste de pluie ou un parapluie.

Pour être complètement à l’abri des Pays-Bas, prévoyez une veste de pluie ET un pantalon de pluie. Si vous avez besoin d’acheter un ensemble spontanément lors de votre visite, réfugiez-vous dans un magasin HEMA (il y en a partout) et prenez la combinaison de pluie unisexe de taille unique que vous porterez fièrement.

Forêt de Drents Kayla Ihrig Écrire de nulle part

Comment se déplacer

Une fois que vous avez réduit votre contribution à la mise en décharge, il est temps de réduire également l’empreinte carbone de votre voyage.

Bien que la location d’une voiture soit rapide et facile, ce n’est ni le moyen le plus durable ni le plus simple de se déplacer. Tous les centres-villes sont constitués d’une combinaison de rues à sens unique et de culs-de-sac, ce qui fait que prendre la voiture pour se rendre en ville n’est pas pour les âmes sensibles.

Amersfoort Pays-Bas Juillet 2019 vélos Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Choisissez plutôt parmi ces options :

Transports en commun locaux

Comme la majorité des centres-villes néerlandais sont réservés aux piétons, les Néerlandais ont tendance à préférer les transports publics (y compris le vélo) à la voiture.

Les cartes de transit (appelées OV-kaart) sont disponibles dans les supermarchés, les kiosques à journaux, en ligne et dans les gares. La même carte de transport est nécessaire pour accéder à tous les modes de transport public. Avec une seule carte, vous pouvez prendre un train, un bus, un ferry ou un vélo.

Aux Pays-Bas, les trains sont exploités par un groupe de sociétés locales en plus d’une société nationale. Les gares sont généralement situées dans le centre de la ville, ce qui fait du train le moyen privilégié de découvrir le pays, même pour les personnes de Ducth.

Avec un réseau de bus électriques (oui, électriques !) qui partent de la gare, se déplacer est facile. Les bus sont pratiques, propres et modernes. Vous pouvez vous attendre à pouvoir vous connecter au wifi ou à recharger votre téléphone même lors de votre trajet de 5 minutes en bus vers un musée.

Outre les bus et les trains, les Pays-Bas sont l’un des rares pays au monde à disposer d’un réseau national de vélos en libre-service. Étant donné que vous pouvez utiliser votre carte de transport, elle est considérée comme faisant partie des transports publics. Vous pouvez acheter une adhésion annuelle ou mensuelleou payer par jour.

Si vous ne faites qu’explorer pendant votre escale à Schiphol ou pour un week-end, une carte journalière sera la plus efficace. Pour ces voyageurs lents qui sont voyager à plein temps tout en travaillant en ligneSi vous avez besoin de plus d’informations, un abonnement mensuel sera le choix le plus pratique et le plus économique. Trouver des occasions d’économiser de l’argent sur les transports en commun est un atout, car malgré tous les éloges dont ils font l’objet, ils ne sont pas bon marché.

Les transports en commun aux Pays-Bas sont le moyen le plus pratique de découvrir le pays, mais ils ont un prix. Dans un Enquête 2019Les transports publics néerlandais ont été classés parmi les plus chers d’Europe.

Les locaux ne ressentent pas cette douleur autant que les touristes. La plupart des entreprises néerlandaises offrent une généreuse indemnité de déplacement à leurs employés, ce qui rend l’utilisation des transports publics plus abordable. Certaines entreprises proposent même l’utilisation de vélos de fonction en lieu et place des voitures de fonction.

Groningue ciel nuageux pourpre Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Quant aux visiteurs de passage, ils peuvent opter pour les bus et les trains coûteux ou s’imprégner de la culture locale en s’essayant au vélo.

Je sais que nous avons déjà abordé la question du vélo en ce qui concerne les transports publics, mais il y a beaucoup plus à dire sur la culture du vélo dans ce pays.

Cyclisme

Aucun guide des Pays-Bas n’est complet sans parler de vélo. La bicyclette est un véritable mode de vie aux Pays-Bas, car c’est l’un des rares pays au monde où il y a plus de vélos que d’habitants.

Chaque matin, les rues sont remplies de parents à vélo qui vont au travail ou déposent leurs enfants à l’école.

Les enfants les plus jeunes sont assis dans des sièges pour enfants montés à l’arrière et à l’avant des vélos de leurs parents et les enfants plus âgés (dès 4 ans) pédalent aux côtés de leurs parents. Apprendre à faire du vélo est un rite de passage dans ce pays.

Groningue Avril 2019 vélos et maisons en rangée Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Ce phénomène s’étend de la vie normale des Néerlandais au tourisme. Les possibilités de location de vélos sont nombreuses et sont souvent situées dans les gares, les lieux touristiques, etc.

Faire du vélo aux Pays-Bas est facile et sûr, car le pays dispose des infrastructures nécessaires. Les pistes cyclables sont partout, sont souvent protégées et bien entretenues.

Une chose qui a un impact encore plus grand est que tout le monde est habitué à partager les routes avec les cyclistes. Les cyclistes n’ont pas à avoir peur pour leur sécurité, ils sont beaucoup plus nombreux que les voitures.

Assurez-vous juste que vous lire les règles afin que VOUS ne deveniez pas le danger sur la route.

groningen netherlans sunset cycle Kayla Ihrig Writing From Nowhere

Trains internationaux

Les Pays-Bas sont un petit pays et, de ce fait, ils sont bien reliés au réseau ferroviaire européen. Prendre le train à travers l’Europe a été en progression constante en popularité. Les trains internationaux partent des grandes gares et permettent de se rendre facilement dans de nombreuses autres capitales européennes.

Si les déplacements vers les villes d’Allemagne ou de Belgique peuvent se faire en train local, pour les destinations plus lointaines, il est préférable d’acheter un billet international. Les trains ICE, exploités par l’Allemagne, peuvent être empruntés dans certaines des grandes gares.

Bus internationaux

Ne vous laissez pas séduire par les vols à 1 € pour vous rendre d’un point culminant de l’Europe à un autre. Je n’exagère pas : les vols en Europe ne coûtent parfois littéralement qu’un euro (plus taxes), même s’il existe des moyens de transport terrestres confortables et durables.

Voici quelques ressources de planification qui vous aideront à voir le pays à la place :

FlixBus

Avec le WiFi, les prises de courant et les arrêts dans toute l’Europe, vous pourriez planifier tous vos déplacements d’un pays à l’autre sur cette seule compagnie et faire un voyage très confortable.

Outre la réduction habituelle des émissions de carbone en choisissant le bus plutôt que l’avion, FlixBus vous offre également la possibilité de compenser les émissions de carbone de votre voyage à un prix très abordable.

La compensation carbone pour un voyage d’Amsterdam à Paris, d’une durée de plus de 6 heures, est de seulement 0,41 € :

Détails de la réservation du Flixbus

Lire ici pour voir s’il n’y a pas d’autres moyens de compenser le carbone dans vos actions.

Routes cyclables internationales

Il n’y a rien de plus néerlandais que des vacances à vélo ! Vous savez déjà que les Pays-Bas sont un réseau méthodique de pistes cyclables, mais à plus grande échelle, c’est aussi le cas d’une grande partie de l’Europe.

EuroVelo, le réseau européen de pistes cyclables

Une grande partie de l’Europe compte des pistes cyclables magnifiques et incroyablement bien entretenues. Apportez votre propre vélo de distance ou en louer un localement pour accéder à un grand nombre de points forts :

Réseau cyclable EuroVelo montrant les itinéraires autour d'une carte de l'Europe

Visitez Site web d’EuroVelo pour que les rêves de voyage se réalisent ! N’importe lequel de ces itinéraires ferait des vacances durables incroyables.

Voyage durable aux Pays-Bas Conclusion

Lorsque j’ai déménagé à Groningue, aux Pays-Bas, en tant qu’expatrié en 2017, beaucoup de choses m’ont surpris sur la vie néerlandaise. Le temps m’a ébranlé, les mouettes pourraient probablement encore me tabasser et me prendre mon déjeuner, mais la durabilité inhérente à de nombreux aspects de la vie néerlandaise est une bouffée d’air frais.

Ce n’est pas seulement pour les locaux, non plus. Il existe d’innombrables petits gestes qui permettent de réduire votre empreinte carbone lorsque vous voyagez aux Pays-Bas, et ces conseils devraient vous faciliter la tâche. Ne déposez pas votre des intentions de réduire les déchets pendant que vous êtes ici !

Le pays des Pays-Bas est peut-être petit, mais il ne faut pas le considérer comme une destination de voyage rapide. Il n’y a pas que Amsterdam à voir, et c’est un endroit idéal pour… « voyager lentement » tout en travaillant en ligne.

Vous pouvez vous perdre pendant un bon, long moment en essayant toutes les bières et les pistes cyclables que le pays a à offrir. Santé à vos vacances durables, mon ami ! Ça va être une explosion.


A propos de l’auteur

Kayla est une blogueuse, une consultante en trafic de sites web et une enthousiaste du travail à distance qui gère Écrire de nulle part. Sur son blog, elle parle du travail à distance tout en vivant à l’étranger et en voyageant, et aide les propriétaires d’entreprises à rentabiliser leur marketing de contenu. Elle vit pour les conversations sur l’augmentation du trafic, l’amélioration du blogging et les listes d’objectifs.

femme souriant et tenant un vélo

A propos de l'auteur

Paul Dumas

Paul Dumas est un blogueur spécialisé dans les voyages depuis 2014. Son blog est un voyage moderne fournissant les meilleurs conseils, hacks et itinéraires pour vous assurer de vivre une aventure incroyable. Suivez-nous sur Instagram, Pinterest, Facebook et YouTube pour obtenir nos dernières mises à jour de voyage en temps réel.
Heureux
Heureux
0 %
Triste
Triste
0 %
Excité
Excité
0 %
Ennuyeux
Ennuyeux
0 %
En colère
En colère
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Note moyenne

5 Etoile
0%
4 Etoile
0%
3 Etoile
0%
2 Etoile
0%
1 Etoile
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *