The Vamoose

Kathryn Blackmore. Fondatrice des bijoux "The Vamoose". Diplômée en stylisme à l'université de Leeds, en Angleterre. Elle aime les promenades dans la campagne et les glaces. Elle déteste perdre son temps et les vêtements moulants.

Pourquoi avoir intitulé tes bijoux « The Vamoose » ?
Le projet fut d’abord présenté sous forme de blog, qui me servait d’exutoire. C’était avant tout un endroit où je pouvais partager mes inspirations, mes petites créations artisanales. Cette «fuite» s’est petit à petit dirigée vers un commerce de bijoux, et aujourd’hui ça me prend la plus large partie de mon temps. Le terme « the vamoose » vient de l’argot et signifie « quitter précipitamment ». J’ai donc gardé le même nom que mon blog pour mes bijoux, je trouvais que ça correspondait bien.

Quand as-tu commencé à concevoir tes bijoux et qu’est-ce qui te plaisait à l’idée de les faire toi même ?
J’ai commencé à prendre une approche sérieuse dans la conception de bijoux il y a un peu plus de trois ans, après avoir obtenu un diplôme en design de mode. Ça semblait être la suite naturelle et logique pour moi de passer des vêtements aux bijoux. L’apprentissage de nouvelles techniques et l’atteinte de nouvelles compétences est toujours très satisfaisant. Il existe tellement de liberté de création dans la conception de bijoux… Je commence tout juste à les découvrir !

Quels sont tes matériaux préférés ?
Travailler avec du tissu paraissait très naturel pour moi, étant issue d’une branche stylisme et textile. C’est amusant de prendre une feuille plate de matériau et de la transformer en quelque chose de radicalement différent. Je travaille aussi beaucoup avec des babioles vintage que je trouve, auxquelles je redonne un nouvel aspect.

Où aimes-tu puiser ton inspiration ?
Plus récemment, je suis allée puiser mon inspiration dans les cathédrales de la Renaissance, dans l’architecture Gothique, dans l’art médiéval, dans  la sculpture française du 19e siècle ainsi que dans les travaux de Madame Grès. L’Histoire Naturelle joue également un rôle important à mes yeux et se reflète dans mon travail par l’utilisation de pierres à l’état brut.

Pour toi, à quoi ressemble le bijoux parfait ?
La perfection est vraiment difficile à trouver, mais je suis sûre que ça impliquerait une combinaison de laiton et de pierres semi-précieuses.

Tu es aussi attirée par le monde de l’illustration…
Oui ! L’illustration me plait pour les mêmes raisons que celles de la création de bijoux. Tout ce processus qui consiste à partir de rien pour (re)créer quelque chose de nouveau et différent. Passer des heures devant une feuille blanche, à imaginer puis créer pour ensuite se reculer et constater le résultat. C’est trop bien.

Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Je travaille dans une petite pièce débordant de fournitures et de créations donc j’espère acquérir un studio beaucoup plus grand dans 10 ans !


www.thevamoose.com
www.kathrynblackmore.com