TheQ camera

Si tu es plutôt hyper connecté-e et fan d'Instagram, des réseaux sociaux plus largement, et des selfies en particulier,
theQ camera est pour toi.

Le concept, c’est un appareil photo flashy, mignon, costaud comme un jouet pour les moins de cinq ans, mais très branché puisqu’il te permet de prendre des photos, certes, mais aussi de les stocker dans un album virtuel en ligne (donc illimité), de les traiter avec des filtres vintage, et de les répandre en un flash sur les différents réseaux sociaux de ton choix. Tendance, et waterproof en plus de tout ça !

A l’origine, il y a trois amis qui refont le monde dans un bar et qui réalisent qu’ils ne sont pas satisfaits des différents appareils qu’ils utilisent pour photographier leur vie. Ni une ni deux, avec beaucoup d’entrain (et d’alcool apparemment!), ils décident d’appliquer le dicton « jamais mieux servi que par soi-même », et de créer un appareil parfait: coloré, fun, solide, waterproof, connecté, bref, theQ camera. Un appareil pour prendre tous les instant de nos vies en photos, et créer ainsi notre propre légende, comme l’annonce un de leur slogan. Beaucoup de voyages et de travail plus tard, voilà le plus cool des appareils photos prêts à inonder le marché.

Comment ça marche ? C’est assez simple si l’on en croit les concepteurs scandinaves qui nous garantissent que l’on ne recevra pas theQ camera en kit, et que l’utilisation de leur création est un jeu d’enfant.

Alors d’abord, on prend une photo en appuyant sur le bouton, comme avec un appareil classique, jusque là tout va bien. Ensuite on s’assure sur l’écran de l’appareil que la photo prise est bien celle qu’on attendait (pas de doigt masquant l’objectif ou de copain qui grimace au mauvais moment!).

Ensuite on sauvegarde directement sur notre compte Q lab, qui est l’endroit où on peut faire toutes les retouches et mettre le filtre qui nous convient. C’est là le moment critique parce qu’il faut pour ça être dans une zone où opère la 3G. Donc si tu comptais prendre en photo tes fesses ou tes pieds devant un glacier des Alpes ou du Kilimandjaro, il te faudra attendre d’être redescendu-e en terre civilisée pour pouvoir sauvegarder et partager ta photo. Apparemment, la photo reste quand même dans la mémoire de l’appareil pendant ce temps. Puis tu n’as plus qu’à partager depuis ton appareil sur tes réseaux sociaux fétiches.

Un avantage majeur de cet appareil est qu’il fonctionne sans carte mémoire. Pas de saturation, pas de perte. Par contre évidemment il est nécessaire pour utiliser theQ camera d’avoir une carte SIM connectée à la 3G, et donc un smartphone. Mais… il y a déjà un appareil sur ton smartphone, non ?

En navigant sur le site de la marque je me suis donc demandée quel était le PLUS de ce Q appareil, par rapport à celui d’un Iphone ou autre Android. Peut-être la qualité de l’image (à voir quand les premiers seront vendus), ou tout simplement le concept, le côté solide de cet appareil, et le fait qu’il puisse aller sous l’eau. Pour 200 dollars, ça paraît un peu faible au final, mais que ne dépenserait-on pas pour être branché ? Rien qu’à voir la vidéo de promotion de theQ, t’as envie d’en être. D’avoir des jolis tatouages et de faire du skate avec une casquette tellement cool. De manger des glaces dans une piscine et d’avoir un maillot de bain arc-en-ciel-galaxy. Et de prendre des photos avec un Q appareil rose bonbon.

En vente fin octobre (un décompte a été lancé sur leur site), ce tout nouveau gadget pourrait bien être un des craquages de Noël les plus cool à se faire offrir.

Quant à moi, je vais attendre d’en savoir un peu plus sur la qualité des photos prises par cette petite merveille de hype scandinave. Mais on peut d’ores et déjà lancer les paris que d’ici quelques mois d’autres marques sortiront leur propre social-camera. Et que dans quelques années, nous en aurons tous un dans la poche.

Plus d’informations sur : http://theqcamera.com


Kristelle Cardeur