The Party is Over

"The Party is Over" est la nouvelle série photo de Sara Mautone qui nous fait le privilège de nous la présenter en toute exclusivité...

/// Comment t’es venue l’idée de cette série ?

Sara Mautone : L’idée du thème m’est venue il y a quelques années en tombant sur une vidéo à la Biennhale de Venise qui montrait des feux d’artifices filmés en marche arrière (ils implosaient au lieu d’exploser), elle était intitulée « The Party is Over ». Il y a quelques mois, l’idée m’est revenue, je voulais réaliser une série qui reprendrait un univers mode rétro, un peu comme si on revenait en arrière le temps d’un moment. J’en ai donc parlé aux deux stylistes Irene et Prisca. La série retrace l’après fête tout en utilisant un stylisme et des accessoires rétro. Le fait d’avoir déjà travaillé avec Maria, la modèle, a pas mal influencé l’ambiance, sa beauté collait parfaitement avec l’idée de la ‘jeunesse romantique’ que je me faisais de la série, et les vêtements que nous as prêtée la Boutique Nadine étaient juste parfaits.

/// Quelques mots sur l’esprit et les tenues présentes dans la série ?

Prisca Maizzi (styliste) : La fête est finie. La série évoque toute cette nostalgie sur le chemin du retour, la jeune fille aux lèvres couleur cerise, chaussures à la main… C’est les instants d’après, l’euphorie qui n’est plus là et qui laisse place à la douce mélancolie, le retour à l’innocence, les souvenirs qui resteront graver et les instants merveilleux à raconter.

Irene Ghillani (styliste) : L’objectif de la série était de se concentrer sur une seule couleur, en l’occurence le rose, en faisant bien attention de ne pas tomber dans le côté trop girly et niais. On a donc opté pour des robes amples et vintage aux manches bouffantes, des jupes taille haute, des chemises en soie, des noeuds papillons, des cols Claudine, des chaussettes hautes rayées… La dernière tenue paraissait d’abord improbable, forcément ça n’était pas facile d’accorder une jupe rose à dentelles, avec des creepers, des lunettes de soleil cloutées de strass et des chaussettes fushia, mais au final c’était vraiment cool. Notre protagoniste se trouve être une jeune fille, finalement pas si adulte que ça, qui ne veut jamais voir la fête se terminer. C’est dans ce sens que les accessoires étaient importants : la guirlande de drapeaux, le cheval à bascule, les confettis, le serre-tête en toile, les chapeaux de fêtes… En tout cas, même si la fête est finie, elle en aura profité jusqu’au bout et est maintenant prête à rentrer chez elle avec sa robe à sequins qui resservira sûrement très prochainement !

/// Ton meilleur souvenir du shooting ?

Maria Frediani (modèle @ Casting Firenze) : Le moment le plus drôle reste les patins à roulettes, impossible de tenir en équilibre sur ces trucs ! L’épisode Photomaton était drôle aussi, je n’avais que quelques secondes entre chaque cliché pour enfiler un accessoire différent. Le jour du shoot était inoubliable, de la première à la dernière prise, merci à toutes les personnes qui ont travaillées dessus, Sara, Irene, Prisca et Elisa !

/// Quelques conseils pour un maquillage de fête ultra réussi ?

Elisa Scopetani (coiffeuse / maquilleuse) : Les filles, qui parmi vous n’a jamais été préoccupée par les heures qui séparent une grosse fête qui se prépare et le doute sur le maquillage, la coiffure, la tenue à mettre etc. ?

Voici donc plusieurs produits incontournables et quelques étapes simples pour la réalisation d’un make-up de fête original mais naturel…

La première étape est de rendre la peau du visage parfaitement nette et soyeuse en utilisant un gommage. Il peut même s’appliquer sur les lèvres ce qui rendra l’application de rouge à lèvres plus simple. On rince, on sèche et pour toutes les imperfections restantes, je conseille le correcteur de Clinique qu’on va ensuite fixer avec des flocons de riz de la marque Kiko à l’aide d’un plus gros pinceau.

Puis on poursuit avec l’application d’une fondation avec le Vitalumière Aqua de Chanel. On l’utilise sur tout le visage, il est important de ne pas oublier le cou pour éviter l’effet « masque ». On refixe le tout avec la poudre de riz, pour que notre make-up soit le plus « party-proof » possible.

Pour les yeux je recommande le crayon Kajal Black de Collistar. On dessine un trait fin le long de la paupière, le plus près des cils afin d’agrandir le regard. Avec un pinceau, on peut dégrader légèrement le noir avant d’utiliser le fard à paupière brun ou gris foncé d’Estée Lauder et, éventuellement, pour ajouter une petite touche lumineuse en plus, on peut utiliser le fard à paupière illuminateur de Chanel. Je conseille l’excellent mascara Double Wear d’Estée Lauder.

La toute dernière étape, c’est le blush Rose Vintage de Dior que l’on pose à l’aide d’un pinceau medium avec un mouvement circulaire sur l’ensemble de la pommette en remontant sur les tempes. Ah, et pour celles qui voudraient ajouter une touche originale, je suggère les faux cils de Shu Uemura.

Voilà, vous êtes fin prêtes pour sortir !

Les tenues

1 Robe Odette, lunettes de soleil Augusta G., chaussures vintage Fendi
 / 2 Robe Odette, lunettes de soleil Augusta G.
 / 3 Chemise vintage Nadine, short Braemar Jeremy scott, chapeau Elisabetta Ballerini
, 4 Robe Vivetta, chaussettes La perla, chaussures Mauro Leone
 / 5 Robe Vivetta
 / 6 Robe Vivetta, chaussettes American Apparel, rollers vintage Nadine / 7- Chemise vintage Nadine, skirt Pierre Cardin / 8- Robe Vivetta, serre-tête Giulia Boccafogli
 / 9 Lunettes de soleil Augusta G., cardigan vintage Nadine / 10- Chemise vintage Nadine, jupe Pierre Cardin, lunettes de soleil H&M, chaussettes American Apparel, chaussures Marni
 / 11 Cardigan et haut vintage Nadine, jupe Odette, lunettes de soleil Augusta G., chaussettes Calzedonia, chaussures Mauro Leone
 / 12 Chemise vintage Nadine, serre-tête Cecilia Rosati, chaussettes H&M / 13 Robe Vivetta

Merci à la Boutique Nadine et Giulia Boccafogli

Sara Mautone / Page facebook