Maxime Bruneel

Maxime bruneel. 26 ans. Réalisateur de clips. Il aime trouver son chemin sans avoir à regarder sur google map. Il déteste n’avoir que la vf d’un bon film étranger et faire 4 bises aux vieilles dames.

http://vimeo.com/40715970

/// Pourrais-tu nous en dire un petit peu plus sur toi ?
J’ai 26 ans, je suis réalisateur de clips, fraichement ré-installé à Paris, après 2 années entre Londres et New York. J’ai étudié à Penninghen à Paris et à SVA à New York, les arts graphiques et le motion design. Je suis représenté depuis quelques mois par la boite de production Chez Eddy.

/// Qu’est ce qui te plait dans le motion, contrairement à tout ce qui est print ou web ?
J’aime le fait que la diffusion et le partage du motion soient aussi simples, j’ai l’impression de parler à beaucoup de monde en même temps, et des personnes de cultures très différentes. Le format du clip est super universel et il a vraiment vocation à rassembler. J’aime aussi beaucoup le print, qui est un peu la forme noble du motion car on dispose de moins d’artifices pour faire sensation.

/// Le style de tes vidéos en quelques mots ?
Rétro-naif du future.

/// Qu’est-ce qui t’aide à trouver l’inspiration ?
Souvent grâce à une seule image trouvée au hasard.

/// Quel est le processus qui se cache derrière ?
J’utilise Photoshop et After Effect, et je les imbibe de café.

/// Pour  ta  vidéo « The Aston Shuffle, Your Love » par exemple, combien contient-elle de dessins en moyenne ?
« Your Love » contient environ 12 images par secondes.

/// Peux-tu nous dévoiler le secret qui se cache derrière ta vidéo « J’imagine, Mathieu Lippé » ?
J’ai réalisé cette vidéo en collaboration avec Olivier Wyart. Mathieu Lippé nous a demandé de trouver un concept «écolo» pour son clip. On a donc cherché une idée où la nature s’exprime d’elle même, on a mis au point ce système qui consiste à faire des dessins avec des graines de brocoli, et de les regarder pousser en accéléré. On a photographié 20 dessins de graines chaque heure pendant 7 jours en se relayant pour dormir. Les dessins ont poussés  !

/// Quel est le projet le plus fou ou le plus fun que tu as réalisé ?
Chaque fois que je boucle un projet et que tous les problèmes ont finalement trouvés des solutions, je regrette toujours de ne pas avoir été plus fou  !

/// Quelle période de l’histoire de l’art préfères-tu & pourquoi ?
La notre  ! Je pense qu’on vit dans une super époque, malheureusement les historiens auront du mal à recoller les morceaux.

/// Des projets cool à venir dont tu pourrais nous faire part ?
Je travaille sur un projet pour Alain Bashung. Peu de temps avant de mourir il a enregistré sa version de l’album « L’homme à Tête de Chou » de Gainsbourg. L’album sort le 7 novembre, et on m’a demandé de réaliser le clip pour le titre « Variations sur Marilou » ; une chanson de 9 minutes. Un teaser est déjà dispo sur internet  ! (cf. vidéo en fin d’interview)

/// Si tu pouvais te transformer en quelque chose ou en quelqu’un, que serait-ce ?
Je choisirai probablement Jacques Brel réincarné dans le corps de Beyoncé.

/// Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Je passe mes journées à me gratter la tête devant mon écran donc dans 10 ans je me vois chauve avec des lunettes.

http://vimeo.com/27634823

http://vimeo.com/24896473

www.maximebruneel.com