Margaux Avril

Margaux Avril. 22 ans. Toute jeune chanteuse. Etudiante en dernière année de photographie. Elle aime les rencontres, l'émerveillement et la douceur. Elle déteste se réveiller après une sieste, le vide et le manque d'ouverture d'esprit.
D'abord une rencontre, puis des questions, des réponses, et pour l'occasion, un shooting concocté par 3petitspoints.

/// On peut en savoir un peu plus sur toi ?
Je suis auteur-interprète chez AZ / Universal, et étudiante en troisième année de photographie. Je peaufine mon premier album en ce moment, et prépare mon diplôme ! Je suis une curieuse et surtout une passionnée.

/// Depuis quand pratiques tu le chant ?
Depuis des années, en fait. J’ai commencé par la chorale au Conservatoire, je chantais surtout pour moi. Depuis un an, je dépasse ma timidité et chante aussi pour les autres…

/// Quelques mots sur ton parcours & comment tu en es arrivée là ?
J’ai passé un peu de temps au Conservatoire mais le vrai déclic a été cette rencontre avec Tristan. L’envie de faire de la musique ensemble a été immédiate. Nous nous sommes mis au « travail », et tout s’est enchaîné très vite. Je réalise encore à peine – mais je réalise en tout cas que j’ai une chance incroyable de vivre aujourd’hui entièrement mes deux passions que sont la musique et l’image.

/// Comment est née ta chanson L’Air de rien & comment s’est passé le tournage du clip ?
Elle est née un peu comme les autres titres de l’album; naturellement. Elle est venue comme ça, un après-midi… Bien sûr je m’inspire de faits réels, de ce qui m’entoure, d’expériences personnelles ou observées…Du coup j’avais envie de parler de cette relation homme – femme qui est en constante évolution entre l’amitié, l’amour et le désir, en gardant un côté mutin et léger !
On est partis tourner le clip à Lisbonne avec une équipe mortelle. J’ai découvert la ville en tournant mon premier clip : le rêve ! Il y avait une ambiance incroyable. C’était nuit & jour mais je n’ai jamais ressenti de fatigue tellement j’étais excitée de vivre cette aventure.

/// Ton univers musical en 3 mots ?
Je dirais… Frais, spontané, solaire !

/// Et le style de musique que tu prévois pour l’album ?
Dans cette même lignée. J’aime le décalage entre des mélodies assez lumineuses et des textes parfois à plusieurs « lectures ». J’aime parler d’instants, de relations et de situations inattendues. Je parle d’amour avec un romantisme sans naïveté.

/// A choisir entre le chant et la photo, tu prend quoi & pourquoi ?
Je garde les deux ! Et je le revendique ! Les deux me sont essentiels. Ils sont complémentaires, j’apprends beaucoup en image grâce à mon expérience musicale, et je m’inspire de ce que j’observe – comme lorsque je photographie – pour écrire. J’ai hâte de passer mon diplôme pour avoir le temps de me consacrer à ces deux univers entièrement.

/// Où trouves tu l’inspiration ?
Un peu partout ! J’aime observer, et garder. J’ai des carnets dans lesquels je note ce qui me touche : des phrases dans des livres, des conversations, des artistes… Je flâne beaucoup sur des blogs mode, d’art et de photo. Je suis assez active sur Pinterest. J’aime lire, regarder des films, allez voir des expositions… Je me nourris de tout ce que je vois et de ce que j’apprends. Et je mets un point d’honneur  à noter tout cela pour me souvenir (j’ai une mémoire de poisson rouge !).

/// Qu’est ce que tu préfères prendre en photo & pourquoi ?
Ce qui m’entoure ! J’aime photographier l’intime : des lieux, des gens. Transmettre mon regard, ma sensibilité aux instants, aux ambiances, aux lumières ; jouer du cadrage, des couleurs, des graphismes, sans tricher… Je suis dans l’instantanéité, pas de mise en scène.

/// Si tu devais citer…
– Ta référence musicale ? Lily Allen pour sa pop lumineuse et ses textes cyniques, Beyoncé pour son côté performeuse & businesswoman, et Vanessa Paradis pour son élégance et sa carrière.
– Un photographe préféré ? Richard Avedon !
– L’endroit parfait pour s’isoler ? Le Val-André ! Ou Eygalières.
– Un rêve récurrent ? Etre sur scène devant toute ma famille et mes amis et plein d’inconnus aussi, et m’éclater à jouer de tous les instruments en portant une robe Haute Couture. Non sérieux.
– Le meilleur film de tous les temps ? Jusqu’à mes 10 ans il n’y avait que « Titanic » et « Amadeus ». Aujourd’hui, je suis initiée aux films de la Nouvelle Vague: Truffaut, Godard… Mais… la saga HARRY POTTER, et les films de Nolan.
– La première chose que tu fais en te levant ? Je bois de l’eau… (spéciale dédicace à mes soeurs !). Non, je check mes mails, je me prépare un bon café, j’allume la radio pour écouter les infos…
– L’expression que tu utilises le plus ? « Putain de fuck » : ce qui transcris une terrible habitude aussi du franglais (j’anticipe la question suivante…)
– Ta pire habitude ? Je suis trop sur mon téléphone… Je sais, pardonnez-moi…
– Un tue l’amour ? L’absence ou le manque d’hygiène ! Un mec qui a les ongles sales, qui ne sent pas bon, etc. radical…
– Le site internet que tu visites le plus ? Facebook ? Non, Twitter. Non, Pinterest. Non, Tumblr. Non, mes mails. Facebook… ?
– Le plat que tu pourrais manger à vie ? Des céréales (plus précisément des « cheerios au miel ». Enfin, le petit déj. C’est le REPAS de ma vie. j’adore. Ca veut dire que j’ai le temps d’en prendre un, et je savoure… ou des tartines beurre salé confiture. Bon, un vrai plat ? Un bon rôti de boeuf, moutarde forte et purée maison…
– Les 3 choses que tu embarquerais sur une ile déserte ? Mon iPhone, des lunettes de soleil et de la crème solaire.
– La chose la plus cool à faire à Paris ?  Petit-déjeuner au Musée d’Orsay, passer dans les jardins du musée Rodin, se faire un ciné à la Pagode, longer le canal St Martin, flâner dans le marais, footing au Luxembourg, goûter dans le petit jardin de l’Hotel Amour, prendre l’apéro aux Tuileries, dîner chez Moustache, prendre un verre à la Candelaria: en fait, c’est marcher. Il y a tellement de choses à découvrir et à faire à Paris…

/// Des news / actus à venir ?
Yes ! Je sors un EP le 22 avril ! En concert le 17 avril aux Trois Baudets, le 13 mai en première partie d’Alex Beaupain à l’Olympia. Je serai à Genève le 18 mai pour la fête de l’Espoir, et le 27 juillet à Bayeux pour le festival Tout un Foin avec Alex Beaupain et Fauve (entre autres) que j’adore.

Margaux Avril / Page facebook

Photos / stylisme / typos : Julien Parrino & Isabelle Laydier
Make-up & coiffure : Constantin Partocica 

Margaux porte une chemise en soie Joey’s JJ, un débardeur Tequila Solo, une autre chemise en soie Sud Express, une veste Chattawak, une veste à sequins bleus, une robe noire Dress Gallery et une montre Reverso Jaeger Lecoultre.