Lucille Michieli

Dans ses premiers souvenirs, Lucille se revoit assise par terre à dessiner dans l'agence de graphisme de ses parents. Dans ses derniers, les choses n'ont pas vraiment changées. Captivée par la beauté des renards, celle des loups et des chats, à côté de son travail de graphiste et illustratrice freelance, elle anime des ateliers pour enfants. Rencontre avec une demoiselle à l'univers enchanté...

Hello Lucille ! Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour ! J’ai 26 ans, je suis illustratrice de formation mais j’ai un peu dévié en cours de route. J’habite à Paris au pied de Montmartre, j’ai deux chats, une machine à coudre et un meuble rempli de pelotes de laine. Sinon je soigne mon côté mamie, tout va bien.

Tu sembles toucher un peu à tout, comment définirais-tu ta spécialisation ?
Eh bien j’aurais un peu de mal justement… Avant j’étais en agence et c’était facile d’expliquer mon boulot. Maintenant je fais de l’illustration, du graphisme, de la DA et des objets pour des shootings, c’est vaste mais c’est ça que j’aime dans le statut de freelance.

Peux-tu nous parler de ta collection de bijoux pour Titlee ?
Quand Séverine m’a contacté pour me proposer une collaboration j’étais aux anges. C’était exactement pour ce genre de projet que j’avais quitté le ronron de mon CDI. Je lui ai proposé quelques dessins et elle a tout pris d’un bloc. Ensuite on a choisi ensemble les couleurs des émaux et le packaging. C’était vraiment un très beau projet.

D’où te vient l’inspiration ?
De partout, de la couleur d’une porte, de l’ambiance d’un livre, d’un plat que j’ai cuisiné ou de mes photographes préférés (Tim Walker, Sarah Moon, Jean-Paul Goude, entre autres). Mais j’ai été élevée avec les livres de Roald Dahl sous l’oreiller et les films de Tim Burton. Je pense que ça joue pas mal.

Comment décrirais-tu ton univers ?
Je dirais un peu mignon et un peu bizarre.

Tes travaux tournent beaucoup autour de l’enfance… C’est un moyen d’exprimer ta nostalgie de l’époque ?
Je ne suis pas vraiment nostalgique, je trouve l’univers de l’enfance assez funky en fait. Il y a beaucoup d’histoires incroyables, de transformations, d’animaux magiques. C’est très inspirant.

Je crois que tu animes aussi des ateliers pour enfants ? Aurais-tu une anecdote drôle (ou pas) à nous raconter ?
Oui j’anime des ateliers « déguisement » au Club des Enfants Parisiens depuis le début de l’année.

J’ai appris de source sûre (Ava, 4 ans) qu’il y avait des loups qui volaient nos affaires dans nos maisons et que la magie était jaune donc que les vrais magiciens avaient les mains jaunes, CQFD.

Si tu devais citer…
Ton objet fétiche ? 
Mon criterium.
Ta pire habitude ? Mon petit côté maîtresse d’école probablement.
Ce qu’on trouve sous ton lit ? Les sérigraphies de mon chéri (des éditions French Fourch) elles sont immenses et il y en a une centaine, c’est le seul endroit qu’on ait trouvé dans l’appart.
Ton voeux le plus cher ? Un truc un peu niais que je tairai ici.
Le projet dont tu es la plus fière ? À mon humble échelle, je suis plutôt fière de m’être mise à mon compte et d’arriver à m’en sortir.
3 choses que tu emmènerai sur une ile déserte ? Mon mec, un bon bouquin et un couteau suisse. Je suis pragmatique.
Le mystère que tu aimerais élucider avant la fin de tes jours ? Aucun, j’aime bien les mystères.
L’artiste que tu admires le plus ? J’ai un petit truc avec Nina Simone.
Une odeur qui te rappelle l’enfance ? Le saumon sauce au citron de ma grand-mère.
Un accessoire ? Ma montre
Un film ? Princesse Mononoké.
Un musée ? Les musées d’Histoires Naturelles, je suis fan.
Le site dont tu ne te lasseras jamais ? Facile, Pinterest.
La première chose à laquelle tu penses en te levant ? À mon chat qui ronronne super fort pour me réveiller. Je pense Whiskas.
L’objet sans lequel tu ne pourrais pas te passer ? En ce moment : un pull.

Quelles sont tes actus ?
Des cartes de New York pour le magazine 7h09, de nouveaux shootings avec Mélanie Rodriguez, un look-book pour Titlee, des petits objets en céramique que j’espère terminer avant les Fêtes et encore pleins de beaux projets pour 2014 dont je ne peux pas encore parler !

Le mot de la fin ?
Enjoy !


Retrouvez toutes les jolies créations de Lucille sur son site : www.lucillemichieli.com