I Scream Factory

I Scream Factory. Une fabrique à glace, façon fabrique à rêves. Et plus précisement des éditos qui tournent exclusivement autour de la glace. Concept créé par Alexandra Plesner. Autrichienne, elle habite aujourd'hui à Londres. Elle aime les films romantiques et prendre son temps au petit dejeuner. Elle n'aime pas le sport à la radio, le bruit au réveil et les araignées.

Qui se cache derrière le projet ?
Je m’appelle Alexandra Plesner, je suis originaire de Tyrol, un petit village en Autriche. Mes parents tiennent le commerce glacier du coin, avec mon frère qui le dirige aujourd’hui. J’ai étudié le stylisme à Munich, à ESMOD et après avoir été diplômée j’ai bossé pour Swarovski pendant 4 ans, ce qui m’a permis d’acquérir une vision plus large de l’analyse de marché, le positionnement de la marque d’entreprise, sa stratégie et la direction artistique aussi. J’ai déménagé à Londres en 2010 pour étudier à la fac d’Art & Design, « Central Saint Martins » où j’ai maintenant un diplôme en conception créative. Depuis 2011 j’exerce dans la gestion de projet, ça va de la recherche, à la stratégie créative, aux solutions marketing, aux analyse de marché, mais aussi à la communication numérique et à la gestion des événements. J’ai notamment bossé pour Karla Otto PR, Dazed Digital, Tank Form, Satellite Voices et Purple Magazine. J’ai toujours aimé travailler en collaboration et l’an dernier j’ai entamé l’élaboration d’une série d’événements au musée Victoria and Albert. Le prochain aura lieu le 25 janvier, et il est intitulé le Féminisme dans la Mode.

/// Comment décrirais-tu le concept de « I Scream Factory » & quand est-ce que tout a commencé ? 
Printemps 2010. J’ai lancé le projet lors de mon année d’étude à Londres. Les photographes qui réalisent les séries utilisent la notion de « glace » à leur façon, on tourne donc toujours autour d’un même sujet mais il est toujours abordé différemment.

/// Qu’est-ce que tu cherches à évoquer à travers la glace ?
I Scream Factory est un projet collaboratif et créatif basé sur les différentes contributions partout dans le monde, il propose une exploration des perceptions de la vie par l’intermédiaire de la crème glacée en puisant dans les possibilités métaphoriques du produit. Je crois que la crème glacée n’est pas simplement une confiserie surgelée. C’est aussi une métaphore frappante de la fragilité de la vie. D’où le slogan : Life is like ice cream, eat it before it melts. One lick at a time, entendez par là : La vie c’est comme la glace, mangez la avant qu’elle ne fonde. Une bouchée à la fois.

/// Finalement si j’ai bien compris, la crème glacée, c’est une histoire de famille…
Tout à fait. Aujourd’hui c’est mon frère qui exerce principalement la production pour les deux magasins à Tyrol, sous le nom de « Eisparadies Udo » (Udo, du nom de mon père et Eisparadies, pour « le Paradis de la Glace »). C’est une histoire qui remonte, pour preuve, la photo de mes arrières grands-parents date de 1879 (voir ci-dessous). Comme j’étais un peu la seule à rompre avec les traditions, mon projet a permis à la crème glacée de s’engager dans l’entreprise familiale à un niveau totalement différent.

/// Tu nous en dis plus sur le dernier contributeur ?
Il s’agit de Nicoletta Cianci

/// Si tu devais nous livrer ton édito préféré jusqu’à présent…
Ce serait compliqué ! Je suis heureuse à chaque nouvel édito, ils sont tous uniques ! C’est tellement bien pour tous ces jeunes photographes. Je crois que j’étais la plus fière quand l’une des photographes m’a livrée qu’elle avait obtenu un job après sa contribution !

/// Des artistes en particulier que tu rêverai voir prendre part au projet ?
Mon dieu… Je dirais Niki Lisa Nantaterm, elle est tellement talentueuse, ou alors Sakila Banyen, Philip Andelman, Chi Chi Menendez, Peony Lim, Kathryn Ferguson, Dustin Lynn, Alessia Landi, Xiaoxi Zhang, Bill Cunningham… La liste est longue !

/// Si tu devais citer…
Le meilleur parfum de glace ? La glace de mon père, celle à la vanille & à la rose, semblable à un conte de fée !
La pire habitude ? Etre addict au chocolat, être grincheux au réveil et peut être aussi trimbaler son coeur et ses sentiments comme un livre ouvert
L’endroit parfait ? Tous ces endroits qui nous extirpent de la réalité
Le meilleur sentiment ? Se sentir chez soi
Ta citation favorite ? « Vous voyez les choses et vous dites : pourquoi ? Moi, je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis : pourquoi pas ? » (George Bernard Shaw)
Ta couleur préférée ? L’arc-en-ciel entier (même si je m’habille généralement en noir)
Le site web pour lequel tu es accro ? Post, un site différent de ce qu’on a l’habitude de voir
Ta musique du moment ? Aussi embarrassant que cela puisse paraitre… « Breakfast at Tiffany’s » de Deep Blue Something

/// Quels sont tes projets ? 
Je rêve de voyager plus et d’avoir un chiot, mais ça ne sera possible qu’avec un boulot plus sûr !

/// Quelque chose à rajouter ?
Hâte de voir ta contribution Isabelle !

Crédits :
Série I : Ting Cheng / Série II : Lena Vazhenina / Série IIIMelanie Galea / Série IV : Nadia Sarwar / Série V : Sara Mautone

I Scream Factory / Tumblr / Page facebook