Giselle Kérosène

G. Kero, c'est quand même un peu la marque de chemises & t-shirts en vogue ce printemps. Décrite comme étant à la fois gracieuse, humoristique et désinvolte, elle est à l'honneur dans ce nouvel édito concocté et réalisé par 3petitspoints !

Hello Marguerite ! Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours et nous raconter la petite histoire qui se cache derrière la marque ?
J’ai commencé à dessiner très tôt… A six ans je dessinais les garçons mignons auxquels je n’osais pas parler, et à 18 je me suis mise à dessiner des jolies filles sur les tee-shirts de mes copains qui prenaient des râteaux. J’ai tenté le concours de l’école de Lacambre en Belgique et j’ai été reçue. J’ai passé deux ans à l’école à étudier le dessin animé… Il en reste quelques uns ici. Mais rester derrière un ordinateur toute la journée c’était pas mon truc. En 2008, mon frère m’a demandé des dessins pour se faire serigraphier des tee-shirts alors qu’il était en voyage au Brésil. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de peindre sur des tee-shirts. J’avais pas mal d’amis qui faisaient de la musique et j’ai rapidement eu beaucoup de demandes… Je faisais à la tête du client. Un hibou, un chien, Mick Jagger, un chat, un lion… pour un billet. En 2011, un ami de mon frère m’a suggéré de faire une collection. Mon frère qui était à l’origine de l’idée c’est associé avec nous… Ils ont fait office de producteur. En bref, G.KERO est née comme le blues, chaque dessin a un nom et une histoire… et la naissance de la marque aussi.

Pourquoi le nom « G. Kero » ?
G.KERO c’est le diminutif de Giselle Kérosène. Et Gisèle Kérozène c’est un court métrage de Jan Kounen dans lequel des sorcières font la course sur des ballets volants dans une ville futuriste. C’est un ami de ma mère assez disjoncté (Ivan Motion) qui avait fait le décor et c’est un de mes frères qui m’a surnommé comme ça en me voyant chanter… j’ai trouvé le nom cool et je l’ai gardé comme nom de scène, mais pour signer sur mes tee-shirts c’était trop long, alors je signe G.KERO.

Quel est ton processus de création ?
Je ne réfléchis pas. Je suis instinctive. Je fais avec ce que j’ai directement autour de moi ou mon univers musical. Pour les collections j’attends toujours le dernier moment et je m’enferme pendant un mois. J’ai pas d’atelier fixe alors quelque fois c’est un problème. Il faut trouver un endroit suffisamment grand, avec de la lumière et où je peux faire des tâches de peinture… Pour la dernière collection (hiver prochain) je suis allée peindre a New York dans l’atelier de mon cousin Jules de Balincourt. Il a un grand espace à Brooklyn. Il fait des très grands tableaux et avait tout l’équipement. C’était motivant d’être avec un artiste établi comme lui. J’aime travailler en groupe, c’est pour ça que j’aime la musique… et que je peins sur des vêtements et pas sur des toiles. C’est aussi intéressant de voir les réactions quand tu fais quelque chose au moment où tu le fais, même si tu n’en tiens pas forcément compte… Je travaille aussi avec Mon frère Philippe, il y a une sorte de ping pong entre nous…

Ensemble on évoque des thèmes, des idées, des photos, quand quelque chose m’inspire je prends… sinon je l’engueule et lui dis de ne plus me déranger à moins qu’il ait une idée de génie… (Rires)

Le mot d’ordre chez G. Kero, c’est…
Work hard, stay humble, be genial !

Il y a un côté humoristique qu’on ne retrouve pas ailleurs, où aimes-tu puiser ton inspiration ?
J’ai appris a dessiner en regardant mes frères et soeurs se taper dessus. J’ai quatre grands frères et deux soeurs. Il y avait toujours du mouvement à la maison… Selon moi la mode est une domaine qui manque cruellement d’humour ou disons que l’humour y est très anecdotique. Il est possible que dans les années à venir ça change… En tout cas pour ma part j’y travaille depuis un moment. Je puise mon inspiration dans la beauté du monde, c’est un peu cliché de dire ça mais c’est vrai. Dans le réel, les animaux, les gens, la vie, ma famille, mes amis.. Plus que dans les livres ou chez les autres créateurs… Même si j’ai moi aussi mes idoles comme David Bowie, Mick Jagger, Gainsbourg… ou même TINTIN !

J’ai cru comprendre que la marque commence à faire parler d’elle de l’autre coté de l’océan…
Oui, il y a quelque semaine un inconnu a mis un post sur notre facebook… « Kate Moss rocks the G.KERO Blouse » ou un truc du genre… C’est mon frère qui a découvert ça à 1H du mat… il m’a immédiatement appelé. On en revenait pas. Une très jolie photo de Kate Moss pendant la fashion week avec notre chemise David Bowie ! Si le mec ne nous l’avait pas postée on ne l’aurait jamais su ! Une copine nous a dit qu’Emily Ratajkowski avait elle aussi posté une photo des chemises sur son Instagram, et je viens d’apprendre que Cara Delevingne a été photographiée à Londres avec le modèle Couple X… Alors oui peut dire que c’est une feu d’artifices qui fait de jolies étoiles.

Tu as des actus dont tu voudrais nous faire part ?
Oui, on lance notre première collection HOMME au mois de juin. On le présentera au TRANOI. Je suis très excitée car je reviens à mes premiers amours. Je n’aime pas l’idée de séparer l’homme de la femme comme on le fait communément dans la mode. (Donc il y aura peut-être une mini jupe pour les garçons dans la prochaine collection…)

En attendant, retrouvez toute la collection sur www.gkero.fr/

(Anna Sofia) Robe ETAM / Chaussures à palmiers H&M / (Blair) Couronne florale Claire’s / Tshirt G. Kero “Seaside” / Jupe American Apparel / Patins à roulettes Urban Outfitters

Couronne florale Claire’s / Tshirt G. Kero “Seaside” / Jupe American Apparel

(Anna Sofia) Chemise G. Kero “Jungle” / Pantalon rouge LEVI’S MADE & CRAFTED (Blair) Chemise G. Kero “Spaceman” / Pantalon rose LEVI’S MADE & CRAFTED

(Anna Sofia) Couronne florale Claire’s / Chemise G. Kero “Couple X” / Jupe American Apparel / (Blair) Chemise G. Kero “Jungle”

(Blair) Chemise G. Kero “Jungle” / Short turquoise LEVI’S MADE & CRAFTED / Mocassins Sebago (Anna Sofia) T-shirt G. Kero “Seaside”

Pull G. Kero “Magic Trotte”

Chemise G. Kero “Birds”


Photos © 3petitspoints Magazine ▻ Isabelle Laydier + Julien Parrino
Maquillage : Glawdys Viscardi / Modèle : Blair & Anna-Sofia @ New Madison